Rechercher
  • Caroline Côté

Sortir de sa zone de confort près de la maison: mes apprentissages.


Vous êtes de ceux qui pratiquez ce sport depuis longtemps et vous en étiez rendu au point où vous prépariez votre retour à la course avant cette crise pour reprendre le rythme de la saison estivale et comptiez bien participer à une ou deux courses cet été? Ou alors vous commencez à courir depuis le confinement pour vous tenir top shape et garder une bonne stabilité mentale?

Pour ma part, depuis 2010 je pratique la course en trail régulièrement et je me décrirais plutôt comme une coureuse des bois. Je ne cours jamais en ville en temps normal, mais en ce moment je dois restreindre mes activités et donc je décide de ne pas prendre la voiture pour accéder à une destination de course dans un parc naturel éloigné. Je cours dans le but d'être efficace lors de mes projets de réalisation de documentaires d'aventure. J'ai besoin d'être en bonne condition physique à tout moment.

Chaque semaine je fais le bilan des découvertes qui m’ont le plus marquées concernant cette passion. Voici 6 idées de concepts intéressants à vous mettre sous les dents pour avoir l’impression de sortir de notre zone de confort lors de cette période complexe, où nous rapprocher de l’environnement prend tout son sens.

Pour moi, réussir un programme de course ne correspond pas à suivre un plan radical de sessions d’entraînement qui demande d’être rigoureux sans laisser place au plaisir. Au contraire, j’ai besoin de me sentir motivée et fière à chaque matin lors de mon réveil. C’’est pourquoi je vous propose des idées novatrices pour s’amuser tout en accomplissant une activité sportive dans le bonheur. 


Photo: Alex Eggermont



1. Découvrir son pâté de maison

Depuis que je passe la grande majorité de mon temps en ce moment chez ma famille, je me retrouve à revisiter le quartier de mon enfance. C’est aujourd’hui que je réalise que j’ai envie de redécouvrir cet endroit que je connais tant et si peu à la fois.

Ricky Gates, un coureur de longue distance est certainement un de ceux qui m’a le plus inspiré par l’art du mouvement de la course bien intégré dans son quotidien.


Sa vie d'adulte a été définie principalement par la recherche d'une liberté que nos corps, nos esprits et nos environnements peuvent fournir. Pour lui cette recherche a pris forme dans la course à pied, le ski, la méditation.



Je me suis intéressée à son profil lorsque j’ai compris l’ampleur du défi qu’il allait accomplir de novembre à décembre 2018 appelé Every Single Street où le sportif a décidé de courir littéralement toutes les rues de San Francisco les unes après les autres pour explorer la ville du lieu de sa demeure et pour en comprendre plus sur la situation des milliers de résidants de cette métropole.


A Long Day Out’ est aussi un récit intéressant du célèbre coureur Kilian Jornet qui décide de parcourir les alentours de son lieu de domicile en Norvège et d’atteindre des sommets peu ou jamais gravis.

« Pas la peine d’aller au bout du monde ou de dépenser une fortune pour se faire plaisir, même avec un budget et un équipement limité, on n’a pas besoin de grand-chose pour vivre une expérience formidable à côté de chez soi. » Killian Jornet

Si jamais vous manquez d’idées à propos de routes à emprunter près de la maison le site web Map my Run vous permet de mesurer votre distance de course selon différents parcours. Un bon défi pourrait être celui de courir sur toutes les rues dans une circonférence de 10km de la maison en quelques sorties.


2.  S’appuyer sur la communauté

J’utilise depuis quelques années l’application Strava. Depuis peu je découvre tranquillement quelques outils sur cette plateforme qui me permettent d’être plus motivée à courir régulièrement. Se mettre au défi seule est selon moi beaucoup plus difficile que de se donner un but en équipe à réaliser. J’ai récemment accepté de me lancer le Smartwool Ultra Run Challenge qui offrait la chance de gagner des récompenses en échange d’une participation à courir  5km par jour. J’ai accepté le défi et j’ai pu réaliser une grande distance à la fin du mois parce que je savais qu’une grande communauté autour de moi effectuait le même défi. Il y en a pour tous les calibres, c’est garanti! 

Si vous avez moins d’intérêt envers ces nouvelles applications de course, vous trouverez probablement votre bonheur à courir dans un club de course. De mon côté, lorsque j’ai commencé l’entrainement pour réussir mon programme, je tombais rapidement démotivée et j’avais alors besoin de mettre à mon horaire quelques moments spécifiques dédiées au sport. En m’ayant inscrite à un club de course de ma ville, j’avais plus de difficulté à sauter un entraînement parce que les amis et autres coureurs que j’y retrouvait m’encouragaient dans ma démarche. Souvent plusieurs groupes sont disponibles selon la vitesse à laquelle vous avez envie de faire votre activité. Le Club de Trail de Montréal m’a fait découvrir des sentiers que je connaissais très peu au coeur de la ville et du Mont-Royal! J’ai maintenant la chance d’avoir autour de moi des amis dont la passion de la course est partagée avec la mienne et nous n’hésitons pas à faire de longues sorties durant la fin de semaine tous ensemble, quelle joie. 


3. Pratiquer le Commute run / Se déplacer à la course

Parfois on manque de temps pour arriver à tout imbriquer dans une seule et même journée lorsqu’on parle de travail, de tâches ménagères et de pouvoir avoir du temps pour visiter la famille et les amis. Le sport prend souvent le bord et c’est pourquoi je l’intègre maintenant dans mon mode de déplacement. C’est mon truc personnel pour bien réussir à garder le cap sur mon programme de course. Courir en me déplaçant me permet de rester active en évitant de passer des heures dans l’auto. C’est aussi une façon verte de voyager en ville! 

Les Coureurs Utilitaires Transpirant l’Espresso (CUTE), ça vous dit quelque chose? Pourquoi ne pas s’inspirer de ces gars et filles pour devenir notre propre moyen de transport. Se servir de son corps pour se déplacer d’un endroit à l’autre, le matin, le midi ou le soir pour se déplacer au travail, au, cinéma, à l’apéro.



Photos: Coureurs Utilitaires transpirant l'expresso.

Pour en savoir davantage sur ce mode de vie inspirant qui permet de laisser la voiture à la maison et d’économiser sur le coût des billets de métro, je vous propose de suivre le quotidien de professionnels du monde des affaires qui travaillent dans toutes sortes de domaines et qui se rejoignent chaque semaine pour essayer de nouveaux cafés locaux afin d’y déguster un (ou 2) espressos avant le boulot en discutant de course avec leurs acolytes. Se regroupant à un endroit bien précis, dans la ville de Montréal et de Québec, ils courent tout d’abord dans les rues pour ensuite arriver dans des espaces définis où le service des meilleurs cafés en ville est à l’honneur.

« Pourquoi l’espresso ? Parce que c’est rapide. Pas le temps de niaiser, une tournée de café, un espresso et que la journée commence ! »

Suivez leurs déplacements sur Strava et leurs activités sur leur page facebook.

Le challenge est lancé: Accepteriez-vous pendant un mois de plaquer votre mode de transport usuel et l’échanger contre vos 2 jambes. Ce mode de vie est appelé; faire des commutes dans le jargon de la course à pied. J’avoue que j’en suis fan et que j’ai de la difficulté à accepter d’entrer dans un wagon de métro au lieu de découvrir ma ville sous l’angle des mouvements de mon corps!

Joan Roch est aussi un as du déplacement en joggant, et d’ailleurs celui-ci a aussi un magnifique compte instagram inspirant. Il voit cette activité comme un anti stress. 


4. Être prêt

Pourquoi ne pas prendre un moment à la maison pour bâtir une bonne trousse de premiers soins remplie de produits essentiels pour coureur et être prêt à toute éventualité. Il est facile de regrouper ensemble quelques items essentiels au bon maintient de votre exercice de course. Par la suite elle peut facilement se laisser dans votre voiture et être accessible lors des activités extérieures sur votre parcours préféré en la nature.  Dans celle-ci je recommande de mettre:

  • Une crème solaire en bâton ou en crème pour appliquer sur les zones exposées au soleil. 

  • Une bande de contention pour entorse

  • Un antiseptique en spray

  • Quelques comprimés anti-douleur 

  • Un sachet de poudre froide (cold pack) pour coup de chaleur ou entorse

  • pansements stériles

  • Petits capuchons d’orteils pour éviter les ampoules

  • Une petite veste pour se garder au chaud lors de sorties où le vent ou les averses de pluie nous accompagnent! 

La compagnie SiriusMedX vend des trousses médicales et propose des services de cours de secourisme en région éloignée si jamais vous pensez effectuez des activités d'aventure dans un endroit reculé.

5. Essayer la nouveauté à chaque sortie

Quoi de plus difficile que de toujours suivre le même modèle lorsque l’on sort courir. Je ne sais pas si vous ressentez la même chose que moi, mais avec l’effort constant que demande l’activité de la course, il me faut beaucoup de motivation pour arriver à faire la distance que je m’étais prévue de franchir au départ de ma sortie. Ce que je fais pour rester motivée et positive? C’est simple, j’essaie de nouveaux produits, de nouvelles listes de musiques à mettre dans mes oreilles et je dis non à tout ce qui me semble répétitif. J’aime tester des nouvelles collations, j’ai récemment utilisée la barre Naak et les gels Brix à l’érable, 2 produits québécois. Je me passionne pour l’écoute de balados portant sur le sujet de toutes sortes de thématiques. Ceux-ci me permettent de rêvasser ou de penser à m’évader alors que quelquefois la douleur de faire un pas après l’autre pendant plusieurs kilomètres de course occupe une place trop importante dans ma tête. Voici quelques unes de mes propositions:




Culture et société: J’opte pour des classiques québécois tel que ceux-ci:

2 hommes en or

Mon préféré est celui portant sur Mariana Mazza

À Présent

de Elle Québec

Pris en quarantaine

Animé par mon ami Simon-Pierre Leblanc

Montagne au Féminin

Au sujet de femmes qui dépassent leur limite


6. Le 'Plogging' un aperçu. 


Depuis le début de l’année, en voyant les banc de neige qui ont fondus à vue d’œil, je me suis lancée le défi de commencer à faire de l’éco jogging’.

« Le plogging est une activité de nettoyage citoyen qui se décrit comme une combinaison de jogging et de ramassage de déchets. Il vient du mot suédois « plocka upp » (ramasser) et du terme anglais « jogging » (course à pied) » *

Je remarque que je me déplace bien souvent dans des endroits public et comme je sens que j’ai la responsabilité d’aider, j’essaie de faire ma part en ramassant quelques fois les déchets qui se trouvent sur ma route. 

Pour se faire il ne suffit que d’apporter un sac et des gants. Il peut être intéressant de publier quelques photos de vos trouvailles pour inspirer votre entourage à en faire autant! Il y a aussi quelques groupes dans certaines villes qui permettent de faire cette activité en groupe.


Items coup de coeur:


Il est parfois rare lorsqu’il est question de plein air et de vêtements techniques de trouver des produits fabriqués à partir de matières durables. Je recherche de plus en plus à me vêtir à partir de matières recyclées ou fabriquées de fibres naturelles et je suis heureuse d’avoir trouvé un short de course Smartwool qui m’aide à performer lors de mes sorties de longues distances. 


Celui-ci moffre beaucoup de confort puisqu’il est composé de  laine mérino. Il sèche très rapidement et s’emmène facilement dans mon sac lorsque je pars de la maison. Je peux y glisser une collation ou quelques dollars pour m’arrêter en chemin et manger un peu lorsque je veux être ultra légère. Ce que je préfère c’est qu’il peut être porté seul puisqu’une culotte bikini y est intégrée, ce qui fait en sorte que le vêtement ne crée aucun frottement sur la peau, ce qui est important pour de longues courses.


Je l’ai récemment porté lors d’un événement de course où j’ai couru 5km en boucle durant 12h pour un total final de 110km dans le boisé derrière la maison. Aussi offert en modèle de  style de randonnée. 


Je porte aussi:

La veste d'hydratation Norvan de Arc'teryx avec laquelle je fais toutes mes longues distances.

Les souliers Norvan SL conçus pour être ultra-respirants, ce sont mes chaussures favorites en trail.

La veste Smartwool ultra légère Un must pour le printemps, facile à apporter partout et à ranger dans le sac.

Les bas avec motif de baleine en mérino Smartwool

La montre Coros Vertix qui me permet de partir à l'aventure en course ou en montagne pendant des jours sans penser à la recharger.


Pour découvrir mes courses favorites en trail running, visitez la page Bio de mon site.


392 vues

Contactez-moi

afin de créer des projets visuels incroyables ou
pour discuter d'une conférence sur le thème de l'aventure.

© 2020 par Caroline Cote

  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon