5e459c95230000140319a13e.jpg

Huffington Post

Caroline Côté: dépasser ses limites, caméra à la main

Dans son tout premier livre, la cinéaste d'aventure nous raconte les dessous de ses périples marquants des dernières années.

 

​Par Florence Breton

Parcourir la péninsule Antarctique, une des dernières régions inexplorées de la Terre, traverser le fleuve Yukon de Whitehorse à la mer de Béring en canot, courir un ultramarathon dans l’extrême-nord du Québec: Caroline Côté carbure aux expéditions surhumaines avec des coéquipiers de tous horizons.

La Presse
Caroline Côté : l’appel de l’aventure 

L’enfance en banlieue, les études universitaires, le travail de 9 à 5, une relation amoureuse stable avec, comme perspective autoproclamée, le mariage, les enfants et le chien… Au milieu de l’histoire, Caroline Côté a cependant bifurqué de ce modèle traditionnel pour « aller chercher une autre partie d’elle-même ». C’est ce changement qui a mené la cinéaste d’aventure/aventurière/ultra-marathonienne à se rendre en Antarctique, à pagayer sur le fleuve Yukon ou à traverser une bonne partie du Québec en solitaire.

La Presse

« C'est arrivé... quand j'ai bravé l'Antarctique »

De la neige, des glaciers et des montagnes à perte de vue. Dans ce paysage polaire truffé de pics et de crevasses, la cinéaste d'aventure Caroline Côté a découvert le sens profond de la solidarité : « C'est dans l'adversité qu'on apprend à se connaître. Le froid, ça crée des liens ! »

La genèse d'une aventure

Trente jours dans la péninsule antarctique à découvrir l'une des dernières régions inexplorées du monde. L'occasion rêvée pour cette photographe-aventurière, qui faisait ses premiers pas dans le documentaire. C'était il y 

La Presse

Nunavik: 100 km au pas de course

GUILLAUME ROY

Publié le 16 août 2017 

 

​Quatre femmes parcourront 100 km en cinq jours à la course dans le parc national Kuururjuaq, qui comprend une partie des monts Torngat, au Nunavik, à compter du 13 août prochain. Leur but ? Faire connaître la culture inuite en produisant un documentaire sur l'expédition et encourager les femmes à se dépasser.

« Il y a quelque chose d'électrisant dans la région des monts Torngat, qui rappelle les esprits de la terre », lance d'emblée Caroline Côté, la cinéaste d'aventure et coureuse à l'origine de l'expédition Qamaniq, un terme qui signifie « là où la rivière s'élargit ».

CONTACTEZ CAROLINE

afin de créer des projets visuels ou
pour discuter d'une conférence sur le thème de l'aventure.

© 2020 par Caroline Cote

  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon